Politique : un Grenelle sauvé de l'oubli par la sinistrose

“Nicolas Sarkozy tenté par la croissance verte”, titrait la semaine dernière le Monde, qui expliquait que les deux textes de loi issus du Grenelle de l’environnement étaient devenus prioritaires dans l’esprit du président de la République. Objectif : l’adoption avant Noël, quitte à charger un peu plus un agenda parlementaire déjà copieux.

Alors, soudaine prise de conscience dans le courant de l’été ? Politique enfin volontariste ? J’aimerais y croire, mais comme l’explique le quotidien du soir, les textes du Grenelle, un peu enterrés ces derniers mois, ne ressortent qu’en raison du trou d’air que connaît actuellement l’économie mondiale, et donc française. Bref, il s’agit pour l’Elysée de donner un “souffle nouveau”, de trouver un “nouveau moteur économique”, en misant sur les investissements qui découleront d’un changement de mode de vie.

C’est aussi là-dessus que parie l’industrie IT qu’on retrouve de plus en plus régulièrement parmi les investisseurs des “clean tech”, ces technologies censées nous projeter dans une société de consommation plus éco-responsable. Dommage toutefois que le gouvernement n’y voit qu’un pis-aller.

Tagged ,