Nokia, grand consommateur de solutions de téléprésence

Avec quelques 112 262 salariés répartis dans 65 pays, Nokia fait partie de ces grandes entreprises qui comprennent bien les enjeux de la gestion des distances. Plutôt que de s’appuyer uniquement sur les transports longues distances pour permettre à ses salariés de se réunir et travailler ensemble, le constructeur finlandais a déployé une grosse vingtaine de salles de téléprésence dans ses différents bureaux à travers le monde. Un entretien, par le biais d’une de ces salles, avec une membre du conseil d’administration de Nokia, en déplacement à New York, a été l’occasion pour moi de découvrir, par la pratique, l’une de ces si chères installations.

Cela m’a permis de constater que ça marche, et même très bien. La transmission vidéo est d’une fluidité bluffante. L’organisation de la salle [NDLR: au prix de 200 à 300 K€ selon Orange Business Services] en trois écrans chacun doté de sa caméra permet de bien regarder son interlocuteur dans les yeux, pour peu que chacun soit effectivement installé selon la disposition des sièges prévue dans la salle. Dans ses bureaux de New York, mon interlocutrice était installée dans une salle identique à la mienne. La transmission sonore est également étonnante : aucun écho, notamment, n’a pu être déploré. Surtout, la diffusion du son m’a vraiment donné l’impression d’être dans la même pièce que mon interlocutrice.

Habitué de la vidéo conférence avec Skype ou iChat, j’ai juste regretté que l’installation ne permette pas de disposer d’un retour vidéo. Mais l’échange audio/vidéo serait peut-être moins naturel. 

Tagged , ,