Auditer la consommation énergétique de son système d'information

… c’est ce qu’entendent proposer Bull et Schneider Electric. En partenariat, les deux industriels vont développer une offre de services d’audit énergétique des infrastructures informatiques. Dans un communiqué, le vice-président France d’APC by Schneider Electric ne peut s’empêcher d’évoquer la question de l’éco-responsabilité – même en soulignant qu’il s’agit “d’un phénomène encore assez nouveau.” Et si Bull profite de l’occasion pour évoquer son approche “Bio Data Center”, c’est avant tout d’efficacité énergétique qu’il est question et de “validation des opportunités d’économies.”

Bull revendique “de nombreux projets clients dont la réduction de l’empreinte carbone dépasse les 40 % et dont le ratio de virtualisation et de consolidation dépasse 15 pour un, par la réduction des serveurs à faible charge et l’optimisation des serveurs virtualisés à 80 % de leur capacité.” Gageons qu’au-delà de l’empreinte carbone, c’est bien sur la facture énergétique que se poseront les regards des prospects.

Tagged , ,