Tag Archives: iPhone

MIUI, le meilleur d’Android ?

HTC Desire équipé d'une ROM MIUI

Inutile de chercher à m’en cacher, je n’arrive pas à me faire à Android. Ce n’est pas faute de ne pas m’en servir : j’utilise régulièrement un smartphone HTC Desire, lors de mes déplacements à l’étranger. Récemment, cet appareil a d’ailleurs été mon smartphone principal durant près d’un mois. Ah! Les joies du prépayé* à l’étranger pour éviter les coûts de roaming data… Passons; c’est une autre histoire. Revenons à Android.

Je n’arrive pas vraiment à me l’expliquer mais, avec Android, je n’arrive pas à avoir envie d’utiliser mes applications. Alors qu’avec un iPhone, elles me sont devenues indispensables. Incohérence graphique d’une application à l’autre ? Peut-être. Applications développées avec moins de soin ? Peut-être encore. Accessibilité réduite des applications ? – après téléchargement, il faut encore installer un widget ou bien un raccourci, sur l’un des écrans principaux, pour accéder à son application; lourdingue. Peut-être. Interface graphique globalement aride (blanc, ou jaune ou vert sur fond noir… super joyeux) ? Peut-être. Sur ce dernier point, je trouve d’ailleurs WebOS particulièrement réussi, bien plus qu’Android – que l’on parle d’un Gingerbread «nu» ou d’une interface Sense de HTC. Visuellement plus savoureux, moins terne, globalement plus homogène dans les applications – j’adore l’application Mail de WebOS que je trouve bien supérieure à celle d’un HTC ou d’un Google. Quoiqu’il leur manque à tous la gestion des «conversations», autrement dit le regroupement des courriels par fils d’échange, comme sous iOS ou Mac OS X.

Continue reading

Tagged , , , ,

L’Apple TV pourrait faire un carton dans… l’éducation et les entreprises

Apple prévoit de proposer la recopie vidéo en Wi-Fi entre iPad 2, sous iOS 5, et Apple TV.

Mon épouse est institutrice. Sa classe est équipée d’un vidéo projecteur. Pour cette rentrée des classes, elle m’a demandé deux choses : un adaptateur Mini DisplayPort – VGA et le l’application Keynote Remote pour son iPhone. Vous vous doutez sans doute de ses raisons : elle réalise des présentations pour ses élèves avec Keynote, sur son Mac, et veut les projeter à l’aide du vidéo projecteur de la classe en contrôlant Keynote depuis son iPhone. Pour profiter, au passage, de l’affichage des notes d’intervenant sur l’écran de son iPhone. Je ne vous cacherai pas que c’est de son geek de mari qu’elle tire cette idée : je l’ai déjà expérimentée lors de quelques interventions publiques – ce qui n’a pas manqué de m’attirer quelques questions émerveillées de la part de l’audience; la technique au service de l’efficacité. Mais je pense que l’on s’oriente vers beaucoup mieux. Ou du moins qu’Apple peut faire beaucoup mieux s’il s’en donne la peine.

Continue reading

Tagged , , , , , , ,

Apple, l’ultime dindon de la farce des avertisseurs de radars ?

Mise à jour ce lundi 30 mai, dans l’après-midi, sur MacGénération »

L'annonce de l'Afftac sur le site d'Avertinoo

Le malaise m’a paru palpable, ce matin, alors que j’essayais de discuter, au téléphone avec l’un des éditeurs d’avertisseurs de radars pour iPhone, membre de l’Afftac. Il faut dire que la communication est quelque peu brouillonne, ce samedi 28 mai, alors que l’Afftac a rencontré Claude Guéant, au ministère de l’Intérieur, hier soir. Vu du ministère, les avertisseurs de radars devraient se transformer en avertisseurs de «zones dangereuses,» avec interdiction d’avertir de la position exacte des radars. Vu de l’Afftac, rien ne change vraiment et «la fonction “avertisseur de zones à risques” permet de signaler et de partager, comme avant, toutes les informations (perturbations routières, accidents, ralentissements, radars, patrouilleurs sur autoroute…). Nos appareils gardent leurs fonctions communicantes temps réel.» Une lecture fine de ces deux messages en apparence contradictoires laisse à penser que oui, les avertisseurs pourront continuer de remplir leur rôle mais peut-être pas avec la même précision qu’actuellement. Et qu’au lieu d’avoir une indication «radar fixe à 700 mètres», ce sera plutôt «vous entrez dans une zone dangereuse», deux voire trois ou encore quatre kilomètres avant le dit radar fixe – ou tout juste 10 mètres. D’autant que l’indépendance des différents services semble fortement remise en cause : «les services de l’Etat apporteront ainsi leur appui à la diffusion de l’information, qu’il s’agisse des vitesses autorisées, de l’état du trafic ou de la lutte contre la somnolence.»

Continue reading

Tagged , , , , , , , ,

Time Machine, AirPlay, iTunes Home Sharing… comment Apple prépare son grand retour dans le stockage

Qu’il y a-t-il de commun entre Time Machine, AirPlay et la fonction Home Sharing d’iTunes, voire même – poussons le vice un peu plus loin – Mac OS X Server et les Portable Home Directories ? Les toutes dernières technologies du stockage : la déduplication et le snapshotting. Un tel rapprochement est pour le moins brutal; je le concède volontiers. Il mérite donc explications. Le tout plaçant sous une lumière toute particulière les rumeurs d’adoption de ZFS, le système de fichiers de Solaris (et donc de Sun, non, pardon, d’Oracle), dans Mac OS X Server. Hélas jamais concrétisées à ce jour. Mais regardez donc comment elles feraient sens.

D’une certaine façon, Time Machine est une solution de Snapshotting. Non pas intégrée au système de gestion des fichiers, le File System, mais au système d’exploitation. Une couche au-dessus, donc. Comprenez : Time Machine fait des sauvegardes régulières des fichiers et permet de parcourir celles-ci pour procéder à des restaurations ciblées, ponctuelles.

La fonction Home Sharing d’iTunes est censée être la réponse d’Apple à l’absence de solution digne de ce nom de centralisation/partage de la bibliothèque iTunes. Elle a un gros défaut : elle implique redondances sur les machines et, donc, surexploitation des ressources de stockage dans un contexte domestique.

AirPlay doit permettre à tout équipement «intelligent» de la galaxie Apple de commander la lecture de contenus depuis iTunes. Vers un Apple TV, un AirPort Express ou une solution partenaire. Mais hélas pas sur un iPad ou un iPhone, ou encore un iPod Touch, où l’on exécuterait l’application Remote. L’espoir faisant vivre, gageons que nous ne sommes qu’à un pas de cela. Le point intéressant, ici, est que l’application Remote tire profit de l’iTunes Home Sharing, ajoutant centralisation de commande là où il y a décentralisation du stockage des contenus. Vous suivez ? Bien. Continuons.

Continue reading

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , ,

Jabber, enfin l’heure de gloire ?

Jabber et, derrière, le protocole de messagerie instantanée XMPP, sont-ils sur le point de connaître leur heure de gloire ? D’accord, en 2008, Messenger, de Microsoft, jouissait d’une suprématie difficilement contestable. En juin 2009, Windows Live Messenger en revendiquait plus de 300 millions. Mais les lignes ont peut-être un peu bougé.

De son côté, Jabber gagne insidieusement en popularité. Il est utilisé, certes, par Apple, avec iChat, mais aussi – et même surtout – par Facebook, pour sa messagerie instantanée et ses 500 millions d’utilisateurs. Ainsi que par Google, avec son service Google Talk. Là, on ne connaît pas le nombre d’utilisateurs mais le service est accessibles à ceux de Gmail, d’Orkut (concurrent de Facebook qui l’a, un temps, surpassé en Inde), ou encore des Google Apps (25 millions d’utilisateurs en mars dernier, selon Google). Accessoirement, XMPP est également utilisé dans les plateformes dérivées de Google Wave – dont Pulse, de Novell – ou encore le service de messagerie instantanée de Live Journal et celui d’Ovi, de Nokia. Par pure mesquinerie, j’ajouterais que Lotus Sametime, d’IBM, ou encore OCS de Microsoft, intègrent des passerelles XMPP. Et que Cisco a racheté Jabber (à l’origine du protocole XMPP), il y a tout juste deux ans. Voilà qui commence à peser un peu dans la balance.

Poussons encore un peu plus loin, sur le terrain de la VoIP. Car au-delà de la messagerie instantanée, c’est bien de ça qu’il est question. Vous trouverez sur Internet des tutoriaux d’intégration SIP/XMPP… Ok. Pour l’essentiel, il s’agit surtout de permettre la transmission de notifications Asterisk (appels manqués, messages, etc.) via une messagerie instantanée XMPP, ou synchroniser les données de présence. Mais depuis Asterisk 1.4, il est possible d’intégrer totalement SIP et Google Talk (et donc Jabber/XMPP, avec Jingle). Debut septembre, Thiago Rocha Camaro s’est même laissé aller à imaginer une architecture XMPP/Jingle qui permettrait à un Facebook de se lancer sur le marché de la VoIP. Thiago Camaro travaille à XMPP depuis 2001 et propose ses services pour les architectures de type IMS exploitant XMPP et, bien évidemment, SIP (et tant pis si ce dernier dispose de son propre protocole de présence/IM, SIMPLE). Selon Wikipedia, Google lui-même travaillerait à l’ouverture de Google Talk à SIP.

Continue reading

Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , ,