Tag Archives: IFA

Sérieusement, le Web sur votre TV, ça vous fait rêver ?

Le "prototype" Google TV de Sony, sur l'IFA

Sur l’IFA, Sony a présenté un vrai faux prototype de Google TV. Comprenez : un TV qui ressemble à ce que pourrait être un Google TV selon Sony mais qui se contente de faire tourner en boucle une vidéo présentant ce que ça pourrait être, en termes de services et de fonctionnalités. Selon le constructeur, il faut s’attendre à une télécommande façon mini-clavier. Eh oui : il faut bien ça pour taper un URL et surfer sur le Web en plein écran, ou encore pour twitter sur son téléviseur que l’on est affalé au fond de son canapé.

Très clairement, ce que j’ai vu pour l’instant me laisse singulièrement dubitatif. C’est bien simple : je ne crois pas que le navigateur Web ait sa place sur le téléviseur. Ou alors de manière très marginale. Je suis plus enclin à être interpelé par le standard HbbTV, soutenu notamment par France Télévision, et qui vise à enrichir d’interactivité et de contenus connectés les programmes télévisés, sur un mode télétexte++. Et je ne parle pas de décorer mon écran de widgets Android ou d’y consulter une application comme celle du Monde et dont le fond blanc aura vite fait de me griller la rétine. Bref, contrairement à ce que pourrait sembler penser un Eric Schmidt, je doute que la promesse de pouvoir accéder à l’Android Market sur un Google TV soit franchement déterminante dans l’acte d’achat…

La nouvelle zapette de Samsung.

Pour autant, non, je ne suis pas un vieux réactionnaire techno-hermétique. Loin s’en faut. En fait, je pense que le téléviseur connecté ne fera pas l’impasse sur la tablette tactile en guise de télécommande voire d’écran secondaire (accessoirement, les télécommandes prennent cette direction; hors l’aspect tactile, il n’y a qu’à regarder les dernières zapettes de Samsung). Mise en scène. Vous regardez tranquillement la télévision dans votre canapé tout en surfant sur le Web sur votre tablette tactile. Une vidéo YouTube attire votre attention; vous voulez en faire profiter votre moitié. Non, ne vous levez pas : trop fatiguant. Non, ne lui demandez pas de venir à vous : indélicat. Faites glissez du bout du doigt la vidéo voulue vers l’écran de la télévision : elle y est lue en plein écran pendant que l’émission en cours est automatiquement mise en pause (et reste affichée en vignette, sur un mode Picture-In-Picture). Cela ne vous rappelle pas un peu la logique d’AirPlay ? Un peu, de loin. Mais l’idée est déjà là.

Une dépêche de dernière minute tombe sur Twitter ? D’un tap sur l’écran, demandez son affichage dans un cadre, en surimpression de l’image, sur le téléviseur. En bas comme un sous-titre; sur le tiers gauche ou droit de l’image; etc. Plus simplement : on configure bien l’écran externe d’un ordinateur portable en mode «miroir» (affichage répliqué); pourquoi ne pas en faire autant avec une tablette et un téléviseur, mais sans fil ? Tout cela pour montrer que si guerre des OS sur les téléviseurs il doit y avoir, elle se fera, à mon sens, sur l’écosystème complet de l’infotainment domestique, depuis le smartphone jusqu’au téléviseur, en passant par la tablette tactile.

Alors, à quand l’AppleTV proposée en bundle avec l’iPad ? A quand le Google TV livré avec sa tablette Android ?

Tagged , , , , , , , , , ,

Triebwerk 360° Display : l'affichage public que l'on voit toujours de face

Le 360° Display, sur l'IFA 2010, à Berlin.

C’est un appareil étonnant que Triebwerk expose sur l’IFA : une borne d’affichage que l’on imagine facilement dans une gare ou tout autre lieu public. Etonnant parce que le 360° Display porte décidément très bien son nom : ce qu’il affiche est visible toujours de face, que l’on essaie de le regarder de côté ou de dos. Pour le coup, la Joconde utilisée pour la démonstration suit effectivement le visiteur du regard. Et bien sûr, comme il s’agit d’une illusion d’optique, la Joconde n’est pas exclusive : elle s’offre là de la même manière et avec le même regard précis et franc à chacun de ceux qui voudront bien la regarder sur le 360° Display. Le CP, traduit par Google Translate, est là. Dommage qu’il n’apporte aucune indication technique sur le fonctionnement de l’appareil.

Seul petit bémol, au premier coup d’oeil : le 360° Display introduit – du moins dans la version vue sur l’IFA – un scintillement; léger mais perceptible. Mais peut-être est-ce excusable : ce type d’affichage public n’a pas vocation à être fixé des heures durant…

Tagged , , , ,

L’iPad comme contrôleur domotique

Encore un petit tour sur l’IFA. Cette fois-ci, ça se passe sur le stand d’IBM. Celui-ci abritait notamment Granny & Smith, un cabinet de conseil que l’industriel a chargé de concevoir une interface graphique – sur iPad – pour sa plateforme Cloud de domotique. Celle-ci doit notamment permettre à un prestataire de services de fédérer les données remontées par les compteurs intelligents, et de communiquer avec les éléments internes à la maison de pilotage numérique des équipements : cafetière, éclairages, téléviseurs, ordinateurs, stores électriques, etc. L’ensemble est simple, élégant et assez efficace. Granny & Smith a même prévu des macros permettant d’enchaîner les commandes pour certaines situations dont, par exemple : je rentre chez moi, je sors de chez moi, ou bien… je vais dormir. Présentation en vidéo.

Tagged , , , , ,

Le Fraunhofer Institute prépare l’après-tactile

Mise en scène des travaux de recherche du Fraunhofer Institute sur les interfaces homme-machine.

Le tactile, déjà has-been ? Peut-être pour certains usages. Du moins les travaux du Fraunhofer Institute, mis en scène sur le salon Berlinois IFA, vont-ils dans ce sens. Le célèbre institut de R&D allemand exposait ainsi, sur son stand, un prototype totalement fonctionnel d’écran non tactile intégré à un environnement domestique de type cuisine. Cet écran se pilote bien du bout des doigts mais sans interaction directe : ces capteurs se chargent d’identifier les mouvements des doigts et de la main pour les retranscrire en déplacement du pointeur à l’écran. Le prototype exposé ne supporte pas d’équivalent au multi-touch : seul un point en déplacement est suivi. Pour autant, le prototype en question laisse entrevoir nombre d’application intéressantes et bien pratiques – quand on a les mains sales : consultation de recettes, de la télévision, lancement d’une communication téléphonique en mains libres, etc. A suivre.

Tagged , , ,