Category Archives: Micro

Réseaux sociaux : Apple doit ouvrir ses OS aux tiers

Le manque d’ouverture d’Apple a souvent été critiqué pour son magasin applicatif en ligne, l’App Store. Mais la firme à la pomme manque également d’ouverture dans un autre domaine : les réseaux sociaux et même, plus généralement, les services en ligne.

Selon 9to5, iOS 7 pourrait s’enrichir, par rapport à son prédécesseur, de capacités d’intégration avec LinkedIn. Ce que fera également OS X Mavericks. Le réseau social professionnel phare du moment viendra ainsi rejoindre Facebook et Twitter, et même Flickr dans cas d’iOS. Mais pourquoi diable cela doit-il passer par Apple ?

Profiter de Fusion Drive sur des anciens Mac : le guide complet

Activation de Fusion Drive depuis le Terminal de l’installeur d’OS X.

À la suite d’un premier essai avec Fusion Drive sur mon MacBook Pro, j’ai prolongé l’expérimentation et abouti à deux articles publiés sur MacGe’ et détaillant la procédure de mise en oeuvre. L’occasion aussi de tests de validation du fonctionnement de Fusion Drive et de nombreux débats avec les lecteurs du site : retours d’expérience, questions, explications, etc.

Bref, pour en apprendre beaucoup (non, pas tout, hélas, pas encore) sur Fusion Drive, usez et abusez des papiers suivants :

Fusion Drive : explications et essais sur un “ancien” Mac

–  Fusion Drive : suite de nos expérimentations

Mac mini Fusion Drive : test de démarrage en vidéo

Tagged , , ,

Fusion Drive sur un ancien MacBook Pro : ça marche !

Le groupe et le volume logique Core Storage du MacBook Pro.

J’utilise un MacBook Pro 8,1 – début 2011 avec processeur Intel Core i5 -, acheté d’occasion début 2012. Aussitôt après son achat, je l’ai doté d’un SSD OCZ Agility 3. Pas gros : le premier modèle, avec une capacité de 64 Go. Je l’ai installé à la place du disque dur d’origine (320 Go), pour bénéficier pleinement de ses performances. Le disque dur d’origine est allé quant à lui prendre la place du lecteur SuperDrive. Une configuration somme toute assez “classique” de bidouilleur. Le SSD servait au système (notamment pour le swap, important facteur de ralentissement de la machine malgré ses 8 Go de mémoire vive) et aux applications. Mon dossier utilisateur était resté sur le disque dur d’origine.

L’annonce de Fusion Drive, sur les nouveaux iMac et Mac Mini d’Apple, m’a interpelé, comme beaucoup : serait-il possible d’activer cette fonction et d’en profiter sur mon MacBook Pro 13 pouces ? Pourquoi faire, peut-on se demander. Pour profiter de l’optimisation automatique du placement des fichiers les plus sollicités. Je pense en particulier au cache de Safari, à celui d’applications comme Reeder (qui a un recours intensif au cache disque…). Des applications qui gagneront naturellement à profiter du SSD. Dans l’ensemble, ma machine pourrait être plus confortable à utiliser au quotidien.

Continue reading

iPad Mini : et si Apple refaisait le coup qu’il a fait au marché des PC ?

Pour beaucoup, le nouvel iPad Mini est trop cher. Et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les autres acteurs du marché des tablettes tactiles 7 pouces auquel Apple laisserait ainsi une bouffée d’air frais. Ainsi, selon Nomura Equity Research, ni Amazon avec son Kindle Fire, ni Google avec sa Nexus 7 ne devraient souffrir de l’arrivée de l’iPad Mini. Non, le nouveau venu devrait surtout permettre d’étendre le marché, attirant une nouvelle clientèle.

Le nouvel iPad Mini d’Apple.

A moins qu’Apple n’attire un nouveau segment de clientèle, suivant une approche qui lui a plutôt bien réussi sur le domaine des ordinateurs personnels, en particulier des iPad. Plutôt que de se lancer à corps perdu dans une guerre des prix fortement préjudiciable aux marges – tant à celles d’Apple qu’à celles de l’industrie en général; et on l’a vu avec les netbooks dont, faut-il le rappeler, un constructeur confiait discrètement au printemps 2009 que “nous sommes en train de nous tirer une balle dans le pied avec le sourire”… – la firme à la pomme mise sur le haut de gamme. Avec un produit cher mais fortement qualitatif. Certains confrères ayant eu la chance d’avoir la primeur de sa prise en main n’ont pas manqué de souligner à quel point l’iPad Mini inspire robustesse et qualité là où ses concurrents font désormais l’effet de jouets. Ce type de comparaison ne s’est-il pas longtemps appliqué – s’il ne s’applique pas encore… – aux ordinateurs Apple par rapport aux PC ? Et cela lui a plutôt bien réussi, au moins sur le plan financier.

Souvenez-vous : il y a près de 4 ans, tout le monde s’accorder à constater qu’Apple était l’un des seuls constructeurs à réussir à vendre des machines à plus de 800 euros. Un segment de niches, certes, mais sur lequel le groupe se serait offert 60 % de parts de marché outre-Atlantique. Une niche, peut-être, mais aux allures de poule aux oeufs d’or. Et une poule d’autant plus généreuse que, tant sur l’entrée que sur le milieu de gamme, la guerre faisait rage pour grapiller la moindre part de marché, entre une dizaine de constructeurs concurrents.
Tagged , , , , , , ,

Fusion Drive : Apple continue de s’inspirer du monde de l’entreprise

Avec l’annonce de Fusion Drive, pour les nouveaux iMac, Apple poursuit sur une lancée engagée en 2010. Pour ceux qui n’auraient pas suivi la conférence du constructeur d’hier soir, petit rappel : Fusion Drive permet aux iMac de gérer deux unités de stockage physique comme s’il ne s’agissait que d’un seul et même disque – on parle alors de volume logique. Cela rappelle, à certains égards, le système RAID où plusieurs disques physiques sont regroupés pour ne former qu’un seul volume logique, dont la taille et les propriétés – notamment en termes de protection des données – varient suivant la capacité des disques physiques utilisés. Mais la comparaison s’arrête là : avec Fusion Drive, Apple associe petit SSD à un gros disque dur. Le logiciel se charge, à l’usage, d’optimiser la disposition des fichiers sur l’un ou l’autre pour améliorer les performances globales de l’ordinateur : les fichiers les plus sollicités – à commencer par ceux du système d’exploitation, et l’on imagine assez aisément, de la mémoire virtuelle – sont placés sur le SSD; le reste se content du disque dur physique, très sensiblement plus lent.

Présentation de Fusion Drive sur le site Web d'Apple.Certains bricoleurs ont déjà équipé leur ordinateur portable dans cet esprit : un disque SSD pour le système d’exploitation, les applications, la mémoire virtuelle, certains fichiers dit de cache, et le reste – à commencer par les espaces utilisateurs – sur le disque dur. Les gains de performances et de confort d’utilisation sont très significatifs. Au point que rares sont ceux qui accepteraient de revenir en arrière, avec seulement un disque dur. De quoi prendre conscience de l’importance prise, au fil des ans, par les supports de stockage de masse dans les performances globales des machines; probablement bien plus grande en vérité que les performances des processeurs…
Mais avec Fusion Drive, Apple ne propose pas une répartition statique entre SSD et disque dur, ni même un système de cache où les fichiers les plus sollicités seraient dupliqués sur le SSD. Le groupe propose un système qui optimise dynamiquement le choix de l’emplacement de stockage des fichiers (ou plutôt de blocs de fichiers). Certains l’ont déjà remarqué : ce système rappelle de ce qui se fait déjà dans les systèmes de stockage d’entreprise où l’on parle d’auto-tiering. La baie de stockage sait de quelles ressources physiques elle dispose – disques durs lents; disques durs rapides; SSD – et optimise le placement des données sur ces différentes ressources en fonction de la demande.
Tagged , , , , , ,