Wi-Fi, la menace bien trop négligée

Wi-Fi ZoneJe suis inquiet de voir se multiplier les points d’accès Wi-Fi ouverts, non pas volontairement mais par simple négligence. Une vraie menace, grandissante, pour tous les petits réseaux domestiques ou professionnels.

Fin septembre, Tours, Rue Nationale. Je vais faire changer les verres de mes lunettes. Je m’assois tranquillement pendant l’attente, j’allume mon portable pour travailler. Je me prépare à lancer une connexion GPRS lorsque Mac OS X m’informe : un réseau sans fil non sécurisé “default” est à portée, est-ce que je veux l’utiliser ? Bien sûr ! Et hop, je me connecte.

Je bénéficie ainsi d’une connexion à Internet rapide et gratuite. Je peux travailler sans frais, un régal ! D’un naturel curieux, je commence à explorer le réseau : je trouve un groupe de travail SMB “WORKGROUP”. A l’évidence, voilà un réseau très soigneusement configuré. Je trouve un serveur de fichiers. Une chance, son accès est protégé par un login/mot de passe. J’arrête là mes investigations. Si j’avais été mal intentionné, j’aurais sûrement creusé plus avant.

L’expérience s’est renouvelée par hasard, un lundi soir, chez mal belle-mère à Paris, dans le 18ème. Même chose : un point d’accès Wi-Fi branché à la va-vite, sans configuration, qui s’appelle encore “default”.

Du coup, je m’inquiète de la quantité de point d’accès Wi-Fi qui doivent être branchés ainsi, sans la moindre précaution, et mettent potentiellement en danger les données informatiques de leur propriétaire. Qu’on se le dise : Wi-Fi, même si sa portée semble à priori limitée par les murs, ne s’y arrête pas et une borne Wi-Fi arrose généralement très généreusement ses voisins ! Peut-être pas assez pour lire en streaming un DivX mais sûrement pour compremettre la sécurité de quelques fichiers personnels…

Alors pensez-y, activer WEP ou WPA ne demande pas un niveau BAC+4.