Quand Linksys apprend de ses utilisateurs

Que serait Linksys sans ses utilisateurs passionnés de Linux ? Un équipementier réseau comme tant d’autres. Heureusement, cette filiale de Cisco jouit d’une importante communauté d’aficionados extrêmement active. Et elle a l’intelligence de l’écouter. On en veut pour preuve le lancement – certes précipité – du routeur WiFi WRT54GL, un modèle embarquant Linux censé faire oublier l’égarement du WRT54Gv5. Mais ce n’est pas tout. Linksys semble avoir tirer une partie des enseignements prodigués par la communauté des utilisateurs de son serveur de stockage en réseau NSLU2. Linksys vient en effet de présenter le WRTSL54GS, un routeur haut débit WiFi intégrant un [NDLA: ou plusieurs, ce n’est pas précisé dans le communiqué. Tom’s Networking mentionne la présence d’un unique port USB.] port USB capable d’accueillir un disque dur externe. Ainsi doté, le routeur est capable de faire office de serveur de stockage en réseau, à l’instar du NSLU2. Mieux, l’appareil embarque un serveur UPnP pour alimenter en musique des appareils comme le SoundBridge de Roku. Ce type de serveur peut être ajouté au NSLU2 moyennant un changement de firmware. Mais là, les fonctions sont intégrées. Linksys s’est enfin payé le luxe d’ajouter à son routeur un serveur Web permettant à son utilisateur de transformer le routeur en serveur de fichiers publics et privés, protégés par mot de passe.
Le WRTSL54GS est disponible outre Atlantique à partir à moins de 130 $. Aucune date n’est avancée pour sa disponibilité en Europe.