Premières captures d’écran de Coyote pour iPhone

La version logicielle, pour iPhone, du célèbre avertisseur de radars Coyote devrait finalement arriver sur l’App Store début juillet – la date exacte dépendant du processus de validation d’Apple, comme l’explique Jean-Marc Van Laethem, directeur technique de Coyote Systèmes.

Coyote sur iPhone

Coyote sur iPhone

Comme le montre une première capture d’écran fournie par Coyote Système, l’écran, sans radar proche, affiche, sur les autoroutes et routes nationales, 40 km d’information en aval de la position de l’iPhone, sur le même axe routier, avec les radars fixes et mobiles à venir, le nombre d’éclaireurs et leur localisation par tranche de 10 km, et enfin la distance séparant de l’éclaireur le plus proche, devant. Petite précision : les éclaireurs sont les utilisateurs Coyote passés sur le même axe routier dans la dernière demi-heure.

Coyote sur iPhone

Coyote sur iPhone

La seconde capture fournie par l’éditeur présente l’avertissement radar avec vitesse du véhicule, vitesse limite, distance avant le radar, etc. Les distances d’alerte et le type d’alerte (sonore, visuelle) sont paramétrables par l’utilisateur.

Reste la question de la commercialisation de ce qu’il conviendrait d’appeler iCoyote. L’éditeur s’oriente vers de l’achat à l’acte dans le logiciel même, profitant des assouplissements proposés par Apple avec l’iPhone OS 3.0.

Dans un marché très concurrentiel, Coyote entend proposer son application avec une période d’essai gratuit de 90 jours. De quoi, pour lui, profiter à plein de la période des vacances d’été pour fidéliser une clientèle nouvelle et même capter des utilisateurs dans les communautés concurrentes.

Une concurrence exacerbée

Mais l’été devrait voir les éditeurs de logiciels avertisseurs de radars se livrer une bataille acharnée et sans merci. Visialis doit soumettre à Apple une nouvelle version d’Avertinoo ce week-end – version « qui change vraiment la donne », selon Sébastien Poulet Mathis. Comme Philippe Pénide, de Sentinelle Radar, il dit avoir « anticipé » l’arrivée de Coyote sur le marché, arrivée annoncée dans ces colonnes mi-mai. Mais Sébastien Poulet Mathis affiche sa sérénité : « l’arrivée d’Alerte GPS ne nous a pas dérangés ; on s’attendait à un effet plus marqué. » Une nouvelle version de Sentinelle Radar doit également arriver d’ici 8 à 10 jours. Elle sera entièrement gratuite à l’exception de fonctions temps réel « au prix plancher de l’App Store pour l’abonnement mensuel », un prix qu’Apple n’aurait pas encore totalement arrêté. Et de revendiquer, pour son logiciel existant, une communauté d’utilisateurs en croissance rapide qui approche les 100 000.

Chez Visialis, Sébastien Poulet Mathis s’interroge néanmoins sur deux points : la rapidité de migration des utilisateurs d’iPhone 3G vers l’OS 3.0 qui, seul, permettra la mise en place des stratégies commerciales de Coyote et de Sentinelle Radar. Et puis, pour l’éditeur d’Avertinoo, il faudra aussi compter sur ce poids lourd que représente TomTom et qui a profité d’une mise en avant remarquable lors de la conférence d’ouverture de la conférence développeurs d’Apple, la WWDC, ce lundi, à San Francisco.

Tagged , , , , , , ,