Nouveaux MacBook Pro : toujours aussi agressifs

A l’évidence, Apple semble décidé à continuer à proposer des prix agressifs avec ses gammes d’ordinateurs Intel. La tarification des nouveaux MacBook Pro en est une fois de plus l’illustration. Avec une entrée de gamme à moins de 2000 €, Apple met une jolie giffle à toute la concurrence du monde PC : un rapide détour par un comparateur de prix et par la boutique en ligne de Dell suffit à constater qu’il est impossible de trouver une configuration PC équivalente au MacBook Pro d’entrée de gamme à moins de 2400 €. Et encore, les portables proposés avec des processeurs Core 2 Duo cadencés à plus de 2 GHz se comptent sur les doigts de la main. Il est beaucoup plus facile d’en trouver à 1,5 GHz.

Il faut dire qu’Apple a de très bonnes raisons d’être aussi agressif. En effet, le marché est porteur : selon IDC, les portables constituent le principal moteur du marché des ordinateurs personnels. Le cabinet estime en outre que cette tendance n’est pas encore en phase d’inflexion. En France, les ventes de portables devraient représenter 38 % du marché des PC en 2006. Mais Apple a fait plus que suivre le marché. Le constructeur semble avoir misé sur les portables pour retrouver les faveurs du public : les MacBook et MacBook Pro représenteraient 60 % des Mac vendus au cours du troisième trimestre, selon Apple. En volume, les ventes de portables flanqués d’une pomme auraient progressé de près de 50 % au troisième trimestre 2006 par rapport à la même période en 2005. On ne tue pas la poule aux oeufs d’or.