Non, le scam nigérian n'est pas mort

Il y a neuf mois, un indélicat tentait de me piéger avec le coup du scam nigérian, en vain. Récemment, un autre arnaqueur – à moins que ce ne soit le même… – a réussi à prendre dans ses filets un malheureux lochois. Le récit de cette “mésaventure” (à 10 000 €, tout de même) est dans la Nouvelle République du Centre Ouest. A lire.
Ce récit amène tout de même une question, pas tendre : à quel point faut-il être naïf pour accepter un chèque de 20 000 € pour l’achat d’un bien dont on veut 10 000 €, avec la condition de rembourser 10 000 € à l’émetteur du chèque ? A minima, ce genre de proposition devrait – me semble-t-il – paraître louche, et éveiller le soupçon d’une arnaque ou d’une opération de blanchiment d’argent sale, n’est-ce pas ?