Meedio, le début de la fin ?

L’interface graphique pour PC de salon Meedio, concurrente notamment de Windows Media Center Edition de Microsoft, peine à tenir ses promesses. Le logiciel souffre de bugs toujours en attente de correction depuis six mois. La partie télévision de Meedio a six mois de retard. La concurrence en profite pour affuter ses armes.

Les développeurs de Meedio sont à la peine. Malgré des mises à jour régulières, leur coeur de leur interface graphique pour PC de salon, Meedio Essentials, souffre encore de bugs dont l’origine n’est pas identifiée. Sa principale valeur ajoutée repose finalement sur des modules externes, des plug-ins, à l’important succès. Attendu pour l’été dernier, le module de télévision n’est toujours pas opérationnel. Profitant de ces errements, la concurrence gagne en maturité. Le messie du PC de salon pourrait bien ne pas être là où on l’attendait.Au printemps dernier, les développeurs de MyHTPC annonçaient le lancement de Meedio, son successeur, pour l’été 2004. Au programme : une plus grande flexibilité dans la personnalisation de l’interface et une meilleure intégration des outils de lecture des contenus multimédia. Promesses tenues : Meedio permet de construire des thèmes graphiques élaborés et intègre ses propres lecteurs vidéo et audio.
Hélas, la création ou la personnalisation de thèmes graphiques est aujourd’hui inaccessible à un néophyte : il faut passer par un
éditeur spécialisé non finalisé ou attaquer les lignes de code à la main. Certains thèmes graphiques comme HDeeTV permettent de modifier la taille des polices directement à la télécommande, depuis Meedio. Mais c’est le seul, faute de “guidelines” strictes sur l’interface utilisateur.
Qui plus est, les lecteurs audio et vidéo internes sont à la fois bogués et moins performants que des logiciels concurrents : le lecteur audio ne supporte pas, depuis des mois, de lire des CD audio dans certaines configurations,
pour des raisons encore inconnues; le lecteur vidéo supporte moins de formats qu’un ZoomPlayer dont il n’égale pas l’OSD.
Le succès de plug-ins permettant de se passer des lecteurs multimédia intégrés à Meedio est d’ailleurs symptômatique de cette situation. PlayMee permet de lancer le lecteur vidéo de son choix et GC Audio Suite remplace le lecteur audio en enrichissant au passage Meedio de fonctions de rip et de gravure. Après le lancement de Meedio Essentials, il a fallu attendre SilenceMee pour que la lecture audio se coupe automatiquement au lancement d’un programme externe !
Globalement, les plug-ins sont finalement indispensables à Meedio et lui apporte sa vraie ajoutée : l’un permet de gérer ses stations de
radio, l’autre sa bibliothèque d’épisodes de séries TV, un troisième permet de consulter les programmes du cinéma, un quatrième d’enrichir sa bibliothèque de vidéos enregistrées avec les informations de l’IMDB, et un cinquième d’accéder facilement aux flux vidéos des chaînes de TV françaises, par exemple. Une quête de contenus qui est seule à permettre de distinguer un PC avec Meedio d’un vulgaire ensemble composé d’un lecteur de DVD/DivX et d’un enregistreur TV à disque dur. Meedio TV, le module TV de Meedio Essentials était annoncé pour le mois d’août 2004. Aujourd’hui, il en est toujours au stade de pré-bêta à peine utilisable, la faute à une logique consistant à ré-inventer la roue une fois de plus en développant un moteur de réception TV “maison”. Du coup, la demande se fait de plus en plus pressante pour une option permettant de contrôler un logiciel TV externe, via Meedio TV. Celui-ci se contenterait alors de présente le guide des programmes et de contrôler la programmation des enregistrements. Allez, une interface Web de consultation du guide des programmes, de programmation des enregistrements et de mise à jour des bases de données serait un plus appréciable. Mais là, j’ai bien peur de rêver.
Les développeurs de Meedio TV, un produit commercial, en sont arrivés au point de se défosser de leurs responsabilités sur leurs fans : “Vous déciderez du moment où l’on pourra considérer que le produit est finalisé”. Une étonnante façon de ne pas avouer que l’on a plus de roadmap ou du moins que l’on n’est plus capable de la respecter. Cette attitude est d’autant plus surprenante que le pendant allemand de Meedio, Sceneo, dispose d’un module TV, supportant le DVB du satellite et du câble en plus de l’hertzien analogique, depuis l’été dernier !
 

Pendant ce temps, la concurrence murit. Windows Media Center Edition est passé en version 2005 et de nombreux plug-ins commencent à l’enrichir. Surtout, Media Portal semble constituer une alternative gratuite de plus en plus crédible. Il adopte un système de rendu des interfaces graphique d’une qualité impressionnante – avec sur-impressions en Alpha channel – et une vaste richesse fonctionnelle. Entièrement francisé, il commence à supporter la réception TV en DVB, avec plug-ins à l’instar d’un ProgDVB ou d’un MyTheatre, mais souffre de limitations dans les possibilités de personnalisation des menus.
Le Messie tant attendu du PC de salon viendra-t-il de là, ou bien les développeurs de Meedio réussiront-ils à redresser la barre ?