L'iPod Touch devient finalement un iPhone, sans le téléphone

1541276641_3170dc0af8_o.jpgEnfin ! Niacin et Dre sont parvenus à produire un fichier Tiff exploitant une faille de Safari sur iPod Touch pour autoriser l’accès à sa mémoire flash en lecture et en écriture. Du coup, il est possible d’installer des logiciels tiers sur l’iPod Touch, comme c’était le cas pour les iPhone 1.0.2. Surtout, il est possible de corriger un “oubli” d’Apple sur la version mobile d’iCal pour créer des rendez-vous dans l’agenda et les synchroniser avec son Mac. Certains petits malins s’amusent même à diffuser certaines applications qui font défaut à l’iPod Touch : Mail, Météo, Google Maps, empruntés à l’iPhone, mais aussi des applications tierces bien utiles, à commencer par Appolo, un client de messagerie instantanée. J’ai essayé sur mon Touch, en suivant les instructions de l’équipe TouchDev. Ca marche et c’est rapide.