Les "fraudeurs" de l'iPhone graciés ?

L'iPhone 2G, en démonstration à Macworld Expo

Les vilains petits fraudeurs qui ont acheté leur iPhone aux Etats-Unis, en 2007, avant sa commercialisation en France, profitent-ils d’une grâce de la part d’Apple et d’Orange ? A l’automne dernier, la question a été soulevée une première fois : ces acheteurs d’iPhone ont pu activer leur téléphone sans difficulté et en toute légitimité via iTunes pour peu qu’ils aient souscrit un abonnement ad hoc auprès d’Orange. Chose que j’ai faite peu de temps après avoir découvert que mon iPhone était couvert par la garantie internationale d’Apple à compter de la date de commercialisation officielle de l’iPhone en France.

Tout récemment, un autre incident m’a conforté dans l’idée de cette “grâce” : Orange a accepté, en 24h, de déverrouiller mon iPhone pour qu’il puisse fonctionner avec n’importe quelle carte SIM (SFR, Vodafone Inde, etc.), gratuitement. Alors que je ne l’ai jamais acheté chez Orange. Mais que j’ai un forfait iPhone depuis plus de six mois. Reste que la procédure a parfaitement fonctionné, via iTunes avec restauration du logiciel interne. Bref, une surprise, mais une bonne. Fallait-il être gonflé pour demander ça à Orange ? Je ne sais pas. Qui ne demande rien…

PS: et en parlant de demander, j’ai été exaucé par Apple. Le constructeur propose finalement cette télécommande qui permet de contrôle iTunes ou l’Apple TV, avec l’iPhone ou l’iPod Touch.

Tagged , , , , , ,