iPhone face au droit de la consommation

Alors qu’Apple s’apprête à annoncer les accords de distribution de l’iPhone pour l’Europe, je m’interroge : comment concilier le modèle économique de l’iPhone et le droit de la consommation français ? Je peux me tromper, mais je serais bien étonné qu’Orange et Apple aient la possibilité légale de reproduire, en France, l’exact modèle économique utilisé outre-Atlantique pour la commercialisation de l’iPhone.

Aux Etats-Unis, l’iPhone est disponible exclusivement avec la souscription d’un forfait AT&T. De notre côté de l’Atlantique, ça ressemble fort à de la vente liée. Je me doute bien qu’Orange et Apple trouveront une jolie pirouette : un prix hors abonnement parfaitement dissuasif, ou une période “d’exclusivité” de quelques mois, présentée comme “raisonnable”… Inutile de dire que j’ai hâte de savoir ce qu’ils ont bien pu imaginer 😉

Mais l’iPhone n’est pas le seul concerné : il y a aussi les éventuels forfaits qu’Orange n’aura pas manqué de construire sur-mesure, à l’instar d’AT&T. Orange aura-t-il le droit de ne les commercialiser qu’avec iPhone ou lui faudra-t-il les proposer aussi à ses autres abonnés ? L’opérateur tentera-t-il d’exploiter l’argument technologique en invoquant le “visual voicemail”, utilisable uniquement sur l’iPhone ?

Là encore, j’ai la curiosité sensiblement piquée.

Edit: Les Echos indique qu’Orange devrait vendre l’iPhone sans abonnement dans ses boutiques; La Tribune évoque quant à elle l’absence de subvention à la vente.

Edit 2: Voilà qui augure de bonnes perspectives pour la France; O2 a indiqué que les forfaits data illimités conçus pour l’iPhone seraient disponibles pour tous outre-Manche à compter du 1er octobre.