iPad : quelques petits regrets

Graphiques avec Numbers pour iPad

Ce n’est pas parce que j’ai adopté l’iPad que je ne nourris pas toujours quelques regrets à son égard. Et là, avec ce billet, c’est un peu une wish-list que j’adresse à Apple :

  • Ce serait sympa de pouvoir gérer des comptes utilisateur sur l’iPad. J’aimerais bien pouvoir le prêter à mes enfants, par exemple, pour les laisser jouer avec sans m’inquiéter de manipulations fantaisistes sur mes comptes de courrier électronique, mes agendas ou encore mes contacts. Sans compter que je pourrais avoir des documents dans Pages, CloodReaders ou GoodReader auxquels je préfèrerais qu’ils n’accèdent pas. Ne serait-ce qu’un simple mode «invité» serait un bon début. Après tout, on peut protéger l’iPad avec un mot de passe. Pourquoi ne pas utiliser cette option dans une perspective de gestion multi-utilisateur basique ?
  • Quitte à penser «cloud computing», ce serait bien de pousser un peu plus loin la logique d’intégration d’iWork.com avec Pages, Keynote et Numbers : sur Mac ou sur l’iPad, c’est logiciels utilisent iWork.com comme service de «partage» vers lequel on exporte des documents. Avec l’iPad, je voudrais pouvoir utiliser iWork.com comme service de stockage «in ze cloud»; un espace synchronisé entre mon Mac et l’iPad. Une sorte d’Evernote bureautique avec la possibilité de marquer des fichiers pour qu’ils restent disponibles pour un accès offline.
  • Un petit chiffon livré avec l’iPad – comme pour l’iPhone… -, c’est trop demander ?
  • Enfin, comme Guillaume Gete, je continue de penser que l’iPad devrait savoir vivre sans iTunes.

Tagged , , , , , , , , , ,