iMac: une mise à jour en demi-teinte

Ils sont plus* minces, ils sont beaux, ils sont extrêmement tentants, ces nouveaux iMac. Pourtant, ces nouveaux modèles me déçoivent quelque peu, à certains égards du moins.

La tarification, tout d’abord, laisse l’iMac sans véritable offre d’entrée de gamme. A 1200 euros, le premier prix du nouveau tout-en-un d’Apple me semble plutôt concerner le milieu de gamme (le prermier était avant de 999 €). Pour ce prix-là, le monde PC offre des configurations beaucoup plus ambitieuses. Il n’y a qu’à voir celle de Clubic, par exemple.

Entre 1500 et 1800 €, les nouveaux iMac 20 et 24 pouces avec processeur Core 2 Duo 2,4 GHz m’apparaissent mieux armés, toujours sur un plan matériel, face à la concurrence des PC. Quoique pour 1 700 €, Clubic, encore, produit une configuration bien plus musclée avec, notamment, une carte graphique Radeon HD 2900 XT.

Et, sans évoquer plus loin le reste de la nouvelle gamme iMac, c’est bien la carte graphique qui risque de faire grincer quelques dents. Les Radeon HD** 2400 et 2600 n’ont pas, pour l’heure, particulièrement brillé dans le monde PC par leurs performances [j’ai lu des tests évoquant des problèmes de pilotes; ceux Mac OS X seront-ils parfaitement optimisés ?]; on déjà pu lire aujourd’hui quelques commentaires d’internautes regrettant le choix d’ATI pour les GPU [Mac4ever développe le sujet]. Surtout Apple ne propose pas d’alternative : avec les nouveaux iMac, la carte graphique optionnelle plus musclée (GeForce 7600 GT en option avec l’ancien iMac 24 pouces, contre 7300 GT de série) disparaît. Les joueurs risquent de faire la tronche.

Par ailleurs, j’ai l’impression que l’écran 20 pouces risque d’être un peu moins beau que précédemment : l’angle de vision perd 10° à 160° pour un contraste et une luminosité inchangées. L’écran 24 pouces gagne quant lui légèrement en contraste à 750:1 au lieu de 700:1, mais au pris de quelques cd/m de luminosité à 380 contre 400.

La bonne nouvelle du changement de chipset pour un nouveau supportant 4 Go de mémoire vive (contre 3 Go précédemment) est elle-même entachée par le prix auquel Apple propose cette option : 810 € ! J’apprécie en outre la généralisation du porte Firewire 800 à toute la gamme.

Et puis, bidouilleur dans l’âme, je me pose une question : les processeurs Core 2 Duo des nouveaux iMac sont-ils soudés sur la carte mère ou encore posés sur socket ?

Reste que ces iMac promettent des bureaux dégagés, font tourner Mac OS X, mais aussi ces suites iLife ’08 et iWork ’08 que je suis impatient d’essayer.

Notez que si vous craquez pour l’un des nouveaux iMac, vous devrez vous contenter du clavier filaire pour une livraison rapide : le choix du clavier sans fil fait passer le délai d’expédition de 5 jours à 3-5 semaines.

* en fait, non, ils ont la même épaisseur – 18,9 et 20,7 cm- que les iMac Intel 20 et 24 pouces précédents; je soupçonne Apple d’avoir gardé le même châssis et juste changé la coque, genre ravalement plus que révision.
** ces puces supportent la protection HDCP. Mais il n’y a ni Blu-Ray, ni HD-DVD sur les nouveaux iMac. Dommage.