Chaulet Baumann France : Quel sens à la politique d'eBay ?

Mise à jour le 28/10/2006 à 10:00.

Sur les forums d’eBay en Belgique, plusieurs internautes font état de la disparition des traces de leur transaction avec Baumannfrance. Hier, à 21h23, j’étais dans le même cas : ma transaction avec cet utilisateur d’eBay France n’apparaît plus dans la page “Tout Mon eBay”. Ce matin, un courriel d’eBay m’apporte une explication : ” nous avons récemment retiré toutes les annonces du vendeur baumannfrance sur eBay. Les droits de ce vendeur d’effectuer des transactions sur eBay ont été temporairement suspendus pendant la durée de l’enquête. ”

Voilà donc qui explique qu’il ne soit plus possible d’accéder à l’historique des annonces de baumannfrance sur eBay et que ces annonces n’apparaissent plus dans les espaces personnels de clients de ce vendeur. La suppression du fil de discussion relatif à ce dossier des forums d’eBay France trouve quant à elle une explication dans les conditions d’utilisation des forums d’eBay. En effet, dans la liste des messages susceptibles d’être supprimés des forums, on trouve : “toute contestation concernant des membres qui ne sont plus enregistrés sur eBay”.

Force est de constater que cette information arrive tardivement, et au compte-goutte. Cela n’a pas vraiment de quoi rassurer les utilisateurs concernés comme le montre leurs réactions inquiètes. A tord ou à raison ? Cette politique présente quelques travers manifestes. Tout d’abord, elle manque de cohérence : le fil de discussion belge sur le sujet est toujours ouvert, contrairement au fil français. Ensuite, elle peut empêcher les utilisateurs s’estimant lésés de se retrouver et de dialoguer ensemble. Dans le cas concret de ce dossier, le fil de discussion belge est une mine d’or : on y trouve les informations complètes pour constituer un dossier complet auprès de la DDCCRF de l’Aube ainsi que le détail de la procédure amiable proposée par le vendeur. Par ailleurs, eBay n’indique à aucun moment les démarches à entreprendre auprès de ses services pour déclarer un litige avec le vendeur et demander une indemnisation dans le cadre du programme de protection des acheteurs (jusqu’à 230 € minorés de 28 € de frais de dossier) compte tenu du fait que les objets achetés ne sont plus visibles. Enfin, eBay n’indique pas comment obtenir auprès de ses services la preuve de la conclusion de la transaction litigieuse si l’on a fait aveuglément confiance à la fonction “Tout Mon eBay” et que l’on a pas conservé les courriels de confirmation de la plateforme d’échange…

J’ai transmis mes interrogations au service de presse d’eBay Frace.