CanalSat HD : uniquement avec des terminaux propriétaires

La majorité des abonnés au satellite en France se contente très probablement de louer, chaque mois, son démodulateur à CanalSat. A 8 €/mois et 75 € de dépôt de garantie, je trouve que ça fait cher, surtout rapporté à un abonnement de base de 20,90 €/mois : la location du démodulateur gonfle de près de 50 % la facture mensuelle ! Clairement, en ce qui me concerne, c’est trop. Du coup, je suis propriétaire de mon démodulateur satellite depuis plusieurs années maintenant, avec un abonnement “carte seule” : je ne paie vraiment que mon abonnement à CanalSat.

canalsathd.pngMais un article de Tele Satellite & Numérique fait grincer mes dents : j’y apprend, par la bouche d’un conseiller de clientèle CanalSat que l’opérateur de bouquet satellite ne prévoit pas de commercialiser la HD autrement qu’en l’associant à ses démodulateurs propres, les Mediasat Max et Dual-S actuellement. Soyons concrets; c’est facile, le calcul est rapide : la HD avec CanalSat, c’est au moins 20,90 € + 9 € d’option HD + 8 € de location de démodulateur soit la bagatelle de 37,90 €/mois.
J’ai du mal à imaginer que je sois seul à trouver ça super cher pour, objectivement, avoir accès aux mêmes émissions TV que celles disponibles en basse définition, mais en HD. Franchement, je ne donnerai pas 17 € de plus par mois à CanalSat pour TF1 et M6 en HD. Ah oui, j’oubliais : pour profiter pleinement de l’option HD de CanalSat, il ne faut pas se contenter du bouquet de base; il faut opter pour une formule CanalSat Passionnement 2 à 31,90 €/mois (pour accéder aux chaînes National Geographic et CineCinema Premier) mais aussi souscrire à Canal+ Le bouquet, à 31,90 €/mois. Voilà, pour profiter vraiment à fond de la HD sur CanalSat, soit 10 chaînes dont 6 du bouquet Canal+, il faut sortir quelques 80,8 €/mois. Il reste des candidats ?

Mais le sujet ne se limite pas à cette dimension purement pécuniaire : comme le relève Télé Satellite, “sous le fallacieux prétexte de lutte contre le piratage, Canal n’entend pas respecter les lois sur la consommation et rendre la réception HD libre de tout lien de location avec ses produits propriétaires.” En effet, cette association entre option et location obligatoire de décodeur spécifique pour en profiter, en sus, ressemble fortement à de la vente liée.
A moins que CanalSat ne décide de proposer son démodulateur gratuitement à ses abonnés, comme les FAI avec leur modem ADSL, je l’imagine bien s’en sortir par une pirouette en proposant son démodulateur satellite HD à la vente, un peu comme Orange avec son modem ADSL. Reste qu’une fois que la souscription de l’option n’est plus subordonnée à la location du démodulateur, il devient difficile de fermer le service à des démodulateurs “libres”, autres que ceux distribués par CanalSat.