Avertisseurs radars sur iPhone : n'en jetez plus !

N’y a-t-il donc que moi pour penser que l’abondance, c’est bien, mais que passé un certain stade… ce peut être nuisible, et que ce stade a été franchi pour les avertisseurs de radars sur iPhone ? Peut-être. Après tout, il faudra bientôt compter avec un énième logiciel de ce type dans l’AppStore : les auteurs de Mobicarbu entendent prendre leur part de cet appétissant gâteau avec leur prochain Mobiradars (devrait être vendu 4,99 €).

Extrait du site de présentation de Mobiradars

Extrait du site de présentation de Mobiradars

Au téléphone, les auteurs du logiciel, qui serait en cours de validation auprès de l’AppStore, m’assurent que, selon eux, “il y a encore de la place” sur ce marché déjà bien encombré. Et de miser, notamment, sur les utilisateurs de Mobicarbu pour développer rapidement une large communauté d’utilisateurs – “on part de zéro”, reconnaît-on chez Mobiradars. Une intégration entre Mobiradars et Mobicarbu est d’ailleurs prévue, avec des fonctions restreintes d’avertisseur radar dans Mobicarbu, puis un troisième logiciel, plus complet, avec des fonctions relatives à la localisation des garages automobiles par exemple. Bref, une logique multi-services qui me rappelle celle annoncée par les équipes de Sentinelle Radar.

Sur le plan technique, les développeurs de Mobiradars assurent pouvoir raccrocher précisément la localisation GPS d’un utilisateur à une voie de circulation, jusqu’à l’échelle d’une rue. Rien d’impossible techniquement mais je suis curieux de voir l’efficacité de la chose dans la pratique. Les données nécessaires auraient été fournies par des “partenaires”, indique-t-on, sans plus précision.

Mais, ce qui m’interpelle aussi, c’est que, chez Mobiradars, on mise sur la mobilité des utilisateurs d’avertisseurs de radars pour iPhone : “les utilisateurs essaient plusieurs applications, on espère qu’ils vont nous adopter.” Est-ce à comprendre que l’offre est déjà tellement pléthorique que la fidélisation d’une vaste base installée relève de la gageure ? Si c’est le cas, nombre d’applications et, à mon sens, en particulier celles qui restent cantonnées à la seule plateforme iPhone, risquent de souffrir.

Bref, aujourd’hui, j’en viens à me poser ces questions totalement cyniques : combien de développeurs d’avertisseurs radars pour iPhone comptent-ils vraiment faire vivre à moyen-long terme leur application et développer sa communauté d’utilisateurs ? Combien sont-ils à ne se lancer sur ce marché que dans l’espoir de se faire racheter, à terme, par un autre plus sérieux et soucieux de consolider le marché – et sa base installée ? Combien enfin ne misent finalement que sur l’impulsivité des consommateurs de l’AppStore pour se faire un peu de sous, vite fait bien fait ?

Les réponses après l’été, lors d’un grand mercato de l’automne ?

Tagged , , , , , , , , , ,