Avertisseurs radars sur iPhone : comment Eklaireur entend relever le gant

Ca y est, Coyote est disponible sur l’AppStore. Et le niveau de service rendu promet de bousculer sérieusement l’ordre établi sur le marché des avertisseurs radar pour iPhone. Reste que les développeurs d’Eklaireur semblent bien décidés à relever le gant, avec une stratégie qui, si elle est promptement menée à bien, devrait permettre à ce logiciel de marquer des points.

Conscient du caractère impérieux de la constitution d’une communauté importante et régulièrement utilisatrice, François Marcon, des équipes d’Eklaireur, m’a ainsi fait part de deux de ses projets de développement : l’ouverture – « d’ici quelques semaines » – de son logiciel à d’autres plateformes que l’iPhone, « de quoi tripler la population adressable » selon lui ; ainsi que la mise en place de partenariats avec des professionnels de la route. Des accords dans ce sens seraient en cours de signature, toujours selon François Marcon.

En outre, dans ce qui ressemble à une initiative visant à renforcer la confiance des utilisateurs dans le logiciel, Eklaireur dispose désormais d’une fonction dite « Haute Visibilité » qui permet d’anticiper à l’avance les événements sur la route empruntée sur 50km maximum. Cette fonction doit être disponible dans un premier temps sur les autoroutes avant une extension progressive aux routes nationales et voies express. Pour François Marcon, cette fonction est tout particulièrement adaptée « aux longs trajets et aux départs en vacances. »

Une période évidemment charnière pour tous les acteurs du marché. Et, dans ce sens, Eklaireur est désormais disponible en version Lite, gratuite et parfaitement fonctionnelle pendant 30 jours.

Enfin, la nouvelle version d’Eklaireur récemment lancée intègre une fonction dite « Ma Team », « pour renforcer la communauté Eklaireur et créer des communautés privées d’Eklaireurs de confiance. » Une fonction qui, selon moi, pourrait faire tout particulièrement sens dans certaines zones de province où, entre collègues empruntant les mêmes routes, ou voisins, il serait possible de palier le manque d’utilisateurs réguliers, pour Eklaireur comme pour d’autres outils comparables. Reste à savoir comment le public accueillera tous ces efforts.

La réponse à la rentrée ?

Tagged , , , , , , , ,