Avec Vista, Microsoft s'inspire de la licence de Mac OS X

…et en reprend les travers. Ce qui ont lu le contrat de licence de Mac OS X (ou Univers Mac daté janvier) s’en souviennent : ce contrat interdit l’utilisation de Mac OS X sur autre chose qu’un Mac produit par Apple, y compris dans une machine virtuelle.

Microsoft a appliqué des restrictions comparables à Vista, provoquant l’émoi de l’éditeur Parallels  : seules les éditions entreprises et intégrale de Vista peuvent être utilisées dans une machine  virtuelles. Microsoft l’interdit pour les autres éditions. Mais l’éditeur va un petit peu plus  loin : lorsque Vista fonctionne dans une machine virtuelle, Microsoft prohibe la consultation de fichiers protégés par DRM. Le géant de Redmond craindrait-il pour la fiabilité de son Protected Media Path ? Probablement, et très certainement à juste titre.

“USE WITH VIRTUALIZATION TECHNOLOGIES. You may use the software installed on the licensed device within a virtual (or otherwise emulated) hardware system on the licensed device. If you do so, you may not play or access content or use applications protected by any Microsoft digital, information or enterprise rights management technology or other Microsoft rights management services or use BitLocker. We advise against playing or accessing content or using applications protected by other digital, information or enterprise rights management technology or other rights management services or using full volume disk drive encryption.”